Détail de la composition des équipes du département

 

Frédéric Lafolet (MCF UPD)

pilote la synthèse des systèmes moléculaires d’intérêt pour le groupe. Il développe la synthèse de nouveaux composés organométalliques, de nouveaux précurseurs des sels de diazonium fonctionnels, de nouveaux oligomères conjugués et de nouveaux liquides ioniques portant divers groupements. Il est particulièrement impliqué dans les sujets «électronique moléculaire» ou son expertise des systèmes photochromiques devrait permettre des avancées dans le cadre des projets d’une partie de l’équipe. Il gère le laboratoire de synthèse de l’équipe.

Hyacinthe Randriamahazaka (PR UPD)

pilote des sujets «nanoélectrochimie, matériaux et énergie», en particulier les études sur les muscles artificiels (actionneurs électrochimiques). Il étudie les relations entre propriétés électriques et mécaniques des polymères conducteurs et nanomatériaux (nanotube de carbone et graphène) afin d’établir des modèles électromécaniques. Il est impliqué dans la modélisation du transfert de charge dans des films organiques et des nanomatériaux en particulier dans des environnements à base de liquides ioniques. Ces études conduisent aux développements de divers composants électrochimiques (supercondensateur, photovoltaïque, et actionneurs).

Jalal Ghilane (CR CNRS)

Responsable du département 3


est principalement impliqué dans les sujets basés sur l’utilisation du microscope électrochimique à balayage (SECM). Il s’investit tout particulièrement dans les études des systèmes à base de liquide ionique et dans le développement de supercapacité, de catalyseur et de photocatalyseur. Il est un acteur majeur des sujets visant à l’obtention de systèmes ultimes (contacts atomiques, jonctions Metal/molécules/métal impliquant moins de 10 molécules). Il est aussi impliqué dans le développement des activités de nanostructuration de surfaces.

Jean-Christophe Lacroix (PR UPD)

Directeur Adjoint du laboratoire

pilote des sujets « nanoélectrochimie et électronique moléculaire » (jonctions Métal/molécule/Métal, contact atomique, films ultraminces à base d’oligomères conducteurs greffés, commutateurs électrochimiques) ceux qui utilisent des systèmes plasmoniques (composants plasmoniques actifs et jonction moléculaire plasmonique) ainsi que le développement de surfaces nanostructurées (lithographie par nanosphere) et de surfaces intelligentes commutables (anticorrosion, super hydrophobique super hydrophilique)

Pascal Martin (MCF UPD)

est principalement impliqué dans les sujets nanoélectrochimie/électronique moléculaire visant à développer des dispositifs électroniques (métal/molécules/métal) à base de systèmes organiques. En collaboration avec le groupe du Pr Lafarge du laboratoire MPQ, il développe ces dispositifs pour des applications en spintronique et en électronique organique. Il est aussi un acteur important dans le développement des dispositifs plasmoniques actifs.

Pierre-Camille Lacaze (PREM UPD)

ancien directeur de l’ITODYS et de l’équipe, poursuit une activité de recherche qui comporte un volet de veille scientifique et d’animation scientifique du département. Il s’investit dans les études bibliographiques d’intérêt pour le groupe et participe à ou initie l’écriture de livres ou de revue.