This one-day workshop will enable people implicated in this project to present their latest results aiming at fighting C. trachomatis, a human pathogen.

Presentations by Å. Gylfe and M. Elofsson will be open to a scientific public only. They will be particularly open to ITODYS lab members. For reasons of confidentiality, the other presentations will be restricted to members of the I2M team.

Le Professeur Carl Daniel Frisbie de l’université de Minnesota, Minneapolis, MN (USA) , donnera un séminaire le vendredi 5 juillet à 11h, en salle 774 (Bât. Lavoisier, 15 rue Jean-Antoine de Baïf, 75013, Paris) :

" Extracting Quantitative Information from Molecular Junction I-V Characteristics using a Compact Analytical Model "

Le Professeur Colin Van Dick, du département de Chimie, de l'Universite de Alberta, Edmonton, Canada, donnera un séminaire le vendredi 5 juillet à 10h, en salle 774 (Bât. Lavoisier, 15 rue Jean-Antoine de Baïf, 75013, Paris)

autour de la "thématique jonction moléculaire"

J'ai le plaisir de vous inviter à la soutenance de mon HDR intitulée « Systèmes moléculaires auto-assemblés nanostructurés et contrôle des interfaces dans les dispositifs de l'électronique organique ».

La soutenance se déroulera le mardi 18 juin, à 14h, au bâtiment Condorcet, amphi Pierre Gilles de Gennes et sera suivi d'un pot au bâtiment Lavoisier, salle 774.

Christian Ricolleau, Professeur au Laboratoire MSC, Université Paris Diderot donnera un séminaire intitulé :

" Microscopie électronique nouvelle génération : de la nanophysique à la nanochimie "

le vendredi 17 mai 2019, 10h00, salle 227 (bâtiment Lavoisier).

Dans la première partie de ce séminaire, il expliquera pourquoi on doit corriger l'optique d'un microscope électronique pour pouvoir étudier le plus fidèlement possible la structure d'un matériau.
Dans la deuxième partie, il décrira, à travers des exemples pertinents, les différentes techniques de microscopie corrigée des aberrations qui permettent d'étudier les propriétés structurales des matériaux pour en connaître les secrets les plus intimes.
Enfin, dans la dernière partie, il abordera les développements récents en microscopie operando qui permettent d'étudier un matériau en conditions réelles.